Croatie : la Commission européenne dénonce les violences policières contre les réfugiés

| |

Les associations de défense des droits de l’Homme documentent depuis longtemps les violences commises par la police croate contre les migrants qui transitent par la Bosnie-Herzégovine. Pour la première fois, la Commission européenne a réagi et dénoncé de « graves » abus.

La Commissaire européenne aux Affaires intérieures, Ylva Johansson, a qualifié de « graves » les rapports d’abus contre des réfugiés à la frontière entre la Croatie et la Bosnie-Herzégovine. « J’ai reçu un rapport du Conseil danois pour les réfugiés (DRC) qui prouve les traitements inhumains et dégradants des personnes à la frontière entre la croato-bosnienne », a-t-elle déclaré sur Twitter. « Je prends ces rapports très au sérieux et prévois d’avoir une discussion approfondie avec les autorités croates sur ces informations faisant état de violations des droits fondamentaux. » Citant ce rapport, le quotidien britannique The Guardian a publié il y a deux jours un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous