Croatie : Valentino Bošković, un musicien de l’île de Brač s’est exilé sur Mars

| |

Il faut parfois partir pour mieux apprécier son pays. Cette idée a motivé le premier habitant de Brač à s’envoler dans l’espace, en la lointaine année 1646. Pour ceux qui auraient dormi en cours d’histoire, il s’agit de Valentino Bošković, aidé dans son entreprise par sœur Karmela, grâce à laquelle il a pu construire une fusée qui carbure à l’huile d’olive de Vidova Gora.

Par Marta Stupin La quête de l’extraterrestre a renforcé la nostalgie du terrestre. Là-bas, sur la lointaine planète Mars (Marsot, en dialecte de Brač), Valentino (Valentinot) est devenu une sorte de Petit Prince se languissant de sa rose, dans son cas l’île de Brač. Inspiré par cette nostalgie, il a écrit et mis en musique des chansons, arrivées sur terre à l’aide de Josip Radić et Branko Dragičević, tous deux originaires de Brač. L’EP VSSR, sorti en 2014, suivi de l’album Marsovska listina (« La Charte de Mars »), en référence à la Povaljska listina, le plus ancien document écrit en cyrillique croate trouvé sur l’île de Brač en 2016, ont révélé une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous