Croatie : Tram 11, la dérive haineuse d’un groupe de rap culte

| |

Le retour du groupe de rap culte Tram 11 ne passe pas inaperçu : homophobie, misogynie, négationnisme, serbophobie... Les texte de haine de leur nouvel album en ont indigné beaucoup, forçant leur maison de disque à le retirer de la vente, tandis que d’autres dénoncent la cancel culture encore à l’œuvre. Retour sur l’itinéraire de pionniers du hip-hop en Croatie.

Par Chloé Billon et Dimša Lovpar (avec Portal Novosti) Mais d’autres médias et artistes ont réagi dès la sortie de l’album, dénonçant le caractère hautement problématique des textes. Le 22 janvier, General Woo était l’invité du blog Inkubator où il a réaffirmé ses positions, avant de rejoindre Target pour aller dîner avec Velimir Bujanec, présentateur de l’émission controversée Bujica, et le tout aussi controversé Zlatko Hasanbegović. Les rappeurs ont publié des photos de leur soirée sur les réseaux sociaux, suscitant encore davantage de réactions dans l’opinion publique. Jusqu’à ce que la maison de disques Menart décide de retirer le disque de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous