Croatie Block Party : le rap, de Vukovar à Zagreb

|

En Croatie, la scène hip hop est née au début des années 1990 au moment même où le pays sombrait dans la guerre. Beats lourds, flow incandescent, cordes ou vents aériens pour faire passer la pilule, le rap croate puise d’abord son influence dans le East Coast américain. Les textes traitent du malaise social, du marasme économique et montrent la défiance de la jeunesse vis-à-vis d’un monde politique corrompu et qui ne leur offre aucune perspective. Sans oublier une rhétorique anti-nationaliste et anti-guerre qui va à l’encontre du discours dominant : « On n’a pas de héros, mais des criminels de guerre ». Sans oublier d’aborder des sujets plus triviaux comme le sexe, entre autres. Voilà 10 titres pour une première immersion dans les bas-fonds du rap croate, où l’on préfère le Wu-Tang à Ante Gotovina.

Playlist

  • General Woo : Trgovci (99) Télécharger

    - MP3 - 5.9 Mo

  • K.P.F Crew : Pucamo sa Pištolj Télécharger

    - MP3 - 6.2 Mo

  • Tram 11 : Pad Sistema Télécharger

    - MP3 - 4.5 Mo

  • Kandžija : Betmen Télécharger

    - MP3 - 5.3 Mo

  • Krankšvester : Vrum-Vrum Télécharger

    - MP3 - 4.8 Mo

  • General Woo : Krv Nije Voda Télécharger

    - MP3 - 4.4 Mo

  • Skroz Na Skroz : Rap iz Paštete Télécharger

    - MP3 - 4.9 Mo

  • KarizmatiK : Zašto (Klees Beatz) Télécharger

    - MP3 - 5.2 Mo

  • Mickel : Kad Rima Krene Feat. KarizmatiK Télécharger

    - MP3 - 4 Mo

  • Tram 11 : Stilska mafija Feat. Renman & Bolesna Braća Télécharger

    - MP3 - 5.1 Mo