Johannes Hahn fait la navette entre Kosovo et Serbie, sans résultat

|

Le Commissaire européen à l’élargissement, Johannes Hahn, était lundi à Belgrade et à Pristina pour tenter de débloquer la crise des taxes douanières imposées par le Kosovo sur les produits serbes et bosniens. Sans succès. Ses propos sur le report de la libéralisation des visas Schengen pour les Kosovars ont provoqué un choc à Pristina.

(Avec N1) - « Les tarifs douaniers sur les produits importés de Serbie et de Bosnie-Herzégovine resteront en vigueur tant que la Serbie ne reconnaîtra pas le Kosovo », a martelé le Premier ministre kosovar Ramush Haradinaj lundi 3 décembre lors d’une conférence de presse après sa rencontre avec Johannes Hahn. [La décision d’augmenter de 100% les taxes douanières sur les produits de Serbie et de Bosnie-Herzégovine n’est pas dirigée contre les Serbes du Kosovo, ni aucune autre communauté, s’est justifié le Premier ministre, mais elle a été prise à cause de l’attitude de ces deux pays à l’encontre de Pristina. Ramush Haradinaj a souligné que le Kosovo était (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous