Coronavirus : en Croatie, la détresse des travailleurs saisonniers

| |

Première victime de la pandémie du Covid-19, le secteur du tourisme va devoir faire le dos rond, alors que la saison s’annonce désastreuse. Les saisonniers seront les victimes de cette baisse d’activité, leur nombre devrait cette année être bien inférieur à celui de 2019 et les salaires risquent de baisser.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) Près de 50 000 personnes auraient déjà perdu leur travail en Croatie depuis le début de la crise du coronavirus. Selon le Service croate de l’emploi (HZZ), de janvier à mai, les employeurs croates ont recruté 70 184 travailleurs temporaires, contre 115 445 durant la même période l’année dernière. « Cela sera un miracle si nous réalisons cette année un tiers des recettes de 2019. J’ai peur que le total s’approche plus du quart », explique Marin Medak, président du Syndicat national des restaurateurs. « Le retour à la normal prendra au moins deux ans. Réalistement, nous devrions retrouver les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous