Célébrations du 9 mai en Serbie : « Je suis là pour soutenir Poutine, un homme exceptionnel »

| |

Rassemblés derrière une banderole floquée de « Régime immortel » (« Besmrtni puk »), ils étaient plusieurs centaines à Belgrade, à Niš, à Novi Sad, mais aussi à Banja Luka, la capitale de l’entité serbe en Bosnie-Herzégovine, à participer à la marche de commémoration du 9 mai, jour de la victoire contre le régime nazi, organisée par l’ambassade de Russie. Reportage.

Par Milica Čubrilo Filipović (avec Marion Roussey, à Sarajevo) Cette marche, organisée pour la première fois en 2011 dans la ville de Tomsk, en Russie, réunit depuis tous les ans les descendants de vétérans soviétiques de la Seconde Guerre mondiale, qui affichent les photos de leurs ancêtres morts au combat. Depuis 2015, les plus hauts fonctionnaires russes s’y joignent, y compris Vladimir Poutine. Organisé pour la première fois en Serbie en 2016, deux ans après l’arrivée au pouvoir d’Aleksandar Vučić, le défilé a été légitimé par la participation des hauts fonctionnaires de l’État serbe. Cette fois, seul le ministre sans portefeuille Nenad (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous