Bruxelles pousse la Bosnie-Herzégovine vers l’intégration européenne

| |

Le 12 octobre, la Commission européenne a recommandé le statut de candidat à l’adhésion pour la Bosnie-Herzégovine. Dans les deux entités, l’annonce a généré un mélange d’espoir et de scepticisme. Car le processus est long et soumis à des conditions que les autorités n’ont jusqu’à présent pas réussi à remplir.

Par Marion Roussey Avant même la déclaration officielle, la nouvelle faisait la Une de tous les médias de Bosnie-Herzégovine. Le 12 octobre, le pays a fait un pas de plus vers l’adhésion européenne et obtenu le statut d’État « presque candidat ». L’annonce a aussitôt été saluée par la plupart des dirigeants politiques des deux entités du pays comme « une étape importante attendue depuis longtemps ». À Mostar, des drapeaux de l’UE ont même été hissés sur plusieurs bâtiments. « Il est important de profiter de cet élan et du soutien de l’UE et de la communauté internationale pour aller de l’avant », s’est exclamé le maire Mario Kordić, membre du HDZ-BiH. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous