Bosnie-Herzégovine : un niveau de vie inférieur à la moyenne africaine

| |

Chômage massif, salaires et retraites toujours désespérément bas, la Bosnie-Herzégovine est l’un des pays les plus pauvres d’Europe, avec un niveau de vie désormais inférieur à celui de la moyenne des pays d’Afrique. Beaucoup de travailleurs pauvres ne peuvent pas s’alimenter correctement, et les perspectives pour l’avenir n’ont rien de positif.

« La pauvreté change les habitudes de consommation à Sarajevo », annonce la chaîne de télévision N1. Ceux qui font leurs courses au marché achètent en plus petites quantités, veillant à ne pas dépenser plus de deux marks convertibles (KM, soit un euro) par jour. Si les prévisions d’une augmentation des prix en raison de la mauvaise saison agricole et de la hausse du cours du pétrole se confirment, ce changement des habitudes de consommation suffira-t-il aux Bosniens pour survivre ? Si l’on considère le niveau de consommation comme un indicateur de pauvreté, toutes les personnes disposant d’un revenu mensuel inférieur à 238,11 KM (121,7 euros) se (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous