Bosnie-Herzégovine : les thermes de Fojnica, un joyau noyé sous les dettes

| |

L’entreprise publique Reumal, qui exploite les sources thermales de Fojnica, est au bord du gouffre, plombée par d’abyssale dettes. Mais la direction préfère rendre responsables des salariés l’ayant poursuivie aux prud’hommes... Reste à savoir comment sauver ce pilier du système de santé bosnien.

Traduit et adapté par Aline Cateux (article original) Endettement, faillite et licenciements abusifs des salariés... L’histoire semble se répéter ad nauseam en Bosnie-Herzégovine. Aujourd’hui, c’est Reumal, 380 salariés, un pilier du système de santé bosnien, qui fait les gros titres pour sa gestion erratique. L’entreprise exploite les sources d’eau chaude de Fojnica, une petite ville de Bosnie centrale. Ces thermes ont été mis en service après la Première Guerre mondiale et traitent toutes formes de rhumatismes, de maladies des os et des muscles, mais également certaines pathologies neurologiques. Avec une cinquantaine de collègues, Haris, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous