Analphabétisme : la Bosnie-Herzégovine, triste record des Balkans

| |

C’est en Bosnie-Herzégovine que le taux d’analphabétisme est le plus élevé des Balkans. Un fléau qui touche six fois plus les femmes que les hommes, plus répandu dans les campagnes qu’en ville et qui pèse notamment sur les communautés roms. Petit espoir, ce taux a tendance à lentement régresser.

Traduit par Nikola Radić Selon le recensement de 2013, près de 90 000 personnes illettrées vivent en Bosnie-Herzégovine, soit 2,82% de la population. Le pourcentage d’analphabètes en Republika Srpska s’élève à 3,17%, contre 2,63% en Fédération et 2,82% dans le District de Brčko. Ces données sont surprenantes alors que l’enseignement primaire est obligatoire dans toute la Bosnie-Herzégovine. De plus, les personnes qui n’achèvent pas leur cycle d’enseignement primaire avant l’âge de 17 ans peuvent s’inscrire dans un établissement pour adultes. Le nombre de femmes bosniennes illettrées (4,8% de la population totale) est six fois supérieure à celui (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous