Bosnie-Herzégovine : dernière chance de justice pour plus de 20 000 victimes de violences sexuelles pendant la guerre

|

Un quart de siècle après le début du conflit, plus de 20 000 victimes de violences sexuelles commises durant la guerre de Bosnie-Herzégovine n’ont toujours pas obtenu justice, dénonce Amnesty International dans un nouveau rapport.

Intitulé ’We need support, not pity’ : Last chance for justice for Bosnia’s wartime rape survivors, ce rapport révèle les conséquences physiques et psychologiques dévastatrices de ces crimes et les obstacles injustifiables qui empêchent les femmes de bénéficier du soutien dont elles ont besoin et des réparations judiciaires auxquelles elles ont droit. « Plus de 20 ans après la fin de la guerre, des dizaines de milliers de femmes de Bosnie-Herzégovine tentent toujours de reconstruire leurs vies brisées sans pouvoir compter sur l’aide médicale, psychologique et financière dont elles ont désespérément besoin », a déclaré Gauri van Gulik, directrice adjointe (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous