Bulgarie : Borissov confie l’intégration des minorités à l’extrême-droite

| |

Valeri Simeonov, vice-Premier ministre et chef des Patriotes Unis (extrême droite), a été nommé, jeudi matin, à la tête du Conseil chargé de l’intégration des minorités nationales. En 2014, il qualifiait les Rroms d’« anthropoïdes impudents », et il a directement pris part, début mai, à des attaques physiques contre des musulmans bulgares.

Par Tatiana Vaksberg Médiateur entre le gouvernement, les minorités ethniques et les organisations de défense des droits de la personne, le « Conseil national pour la coopération dans le domaine de l’intégration et des minorités » est censé aider l’exécutif bulgare à définir une politique visant une meilleure intégration des minorités. Selon la législation bulgare, le directeur de cette institution doit avoir rang de vice-Premier ministre. Et, parmi les quatre vice-Premier ministres — dont deux n’appartiennent pas à l’extrême-droite, Boïko Borissov a fait le choix de Valeri Simeonov. Auteur de plusieurs appels racistes, puis initiateur (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous