Élections : les Bulgares de l’étranger bientôt privés du droit de vote ?

| |

Les Bulgares qui résident à l’étranger n’auront bientôt plus le droit de voter aux élections organisées dans leur pays d’origine. C’est en tout cas ce que propose le Président Roumen Radev. Une façon d’essayer d’écarter du processus électoral les Bulgares musulmans habitant en Turquie.

Par Tatiana Vaksberg Les Bulgares qui vivent à l’étranger vont-ils être privés du droit de vote dans leur pays d’origine ? La question se pose, après la proposition du ministère de la Justice de conditionner le droit de se rendre aux urnes pour les élections législatives et présidentielles au lieu de résidence des électeurs. Lundi 3 avril, le ministère a publié un amendement en ce sens sur son site Internet : seuls les citoyens ayant résidé en Bulgarie les trois mois précédant une échéance électorale auront le droit d’y participer. Une proposition qui a immédiatement soulevé une vague de mécontentement. La Bulgarie compte plus d’un million (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous