Barrages sur la Drina : la Republika Srpska et la Serbie s’entendent sur le dos du Monténégro

| |

La Republika Srpska et la Serbie ont lancé avec fracas la construction de la centrale hydroélectrique de Buk Bijela sur la Drina. Sans concertation avec les autorités centrales de Bosnie-Herzégovine, ni avec le Monténégro voisin, qui redoute l’impact des barrages sur le cours de la Tara.

Traduit par Persa Aligrudic (article original) « On ne sait toujours pas si cette centrale sera construite à cet endroit, mais nous ne voulons pas nous mêler des affaires internes de la Bosnie-Herzégovine. Si le point de submersion de l’éventuel futur lac était inférieur au point ultime de la Tara au Monténégro, on estime que cela n’aurait pas d’incidence sur le cours de la Tara, à la différence par exemple des petites centrales construites sur la Cijevna, en Albanie, qui pourraient affecter la descente des poissons. Nous suivons ces deux situations, malheureusement sans obtenir informations suffisantes. » Les écologistes soulignent (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous