Après le verdict du TPIY, le Premier ministre croate à Mostar, pour « soutenir et apaiser »

|

Le Premier ministre Andrej Plenković est arrivé à Mostar lundi pour rencontrer les dirigeants de la communauté croate de Bosnie-Herzégovine et les vétérans. L’objectif : calmer les tensions suscitées par le verdict du TPIY, le 29 novembre, contre six anciens chefs des milices croates, reconnus coupables de crimes de guerre et condamnés en appel à de lourdes peines de prison.

Par la rédaction (Avec BIRN) – Andrej Plenković a annoncé cette visite vendredi 1er décembre, après avoir rencontré en urgence Dragan Čović, le membre croate de la présidence tripartite bosnienne, et chef du HDZ-BiH, la principale formation croate de Bosnie-Herzégovine. « Nous avons décidé de venir à Mostar pour envoyer un message de soutien et un appel au calme », a justifié le Premier ministre croate, précisant que la Présidente Kolinda Grabar-Kitarović ferait part mercredi de ses reproches vis-à-vis du TPIY devant le Conseil de sécurité des Nations unies. La sentence du 29 novembre, marquée par le suicide de Slobodan Praljak est historique. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous