Albanie : le scandale des incinérateurs menace le gouvernement Rama

| |

En Albanie, les incinérateurs de déchets servent aussi à brûler l’argent du contribuable et à alimenter les caisses noires du Parti socialiste. 20 personnes ont été inculpés par le SPAK, dont le député Alqi Bllako, secrétaire général du ministère de l’Environnement quand le contrat a été signé.

Par Katerina Sula Le Parquet spécial contre la corruption et le crime organisé (SPAK) a annoncé le 29 mars qu’il avait inculpé 20 personnes pour corruption dans le cadre d’un vaste scandale de contrats d’incinérateurs censés brûler les déchets et financés par l’argent du contribuable. Parmi les personnes inculpées, le député socialiste Alqi Bllako, secrétaire général du ministère de l’Environnement à l’époque où le gouvernement Rama a attribué le contrat de concession de l’incinérateur situé à Fier, dans le sud-ouest du pays, à la société privée Integrated Technology Waste Treatment. Le Parquet a également émis un mandat d’arrêt contre le député, accusé (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous