Albanie : la marina de Durrës, les « passeports dorés » et l’espace Schengen

| |

L’Albanie ne renonce pas à ses projets de « passeports dorés » : la citoyenneté albanaise pourrait être proposée aux étrangers investissant dans le projet de marina que les Emiratis vont construire à Durrës. Au risque de mettre en danger la libéralisation des visas pour l’espace Schengen.

Par Katerina Sula D’après le dernier rapport de la Commission européenne, l’Albanie doit s’abstenir de mettre en œuvre son Golden Passport Program, également connu sous le nom de Investor Citizenship Scheme, qui permet d’accorder la citoyenneté albanaise à des investisseurs étrangers. Et la Commission met en garde : la poursuite de ce programme pourrait remettre en cause l’exemption du régime des visas pour l’espace Schengen dont bénéficie l’Albanie. « Malgré les inquiétudes de la Commission exprimées dès 2019, l’Albanie dispose d’une législation permettant de mettre en place un régime de citoyenneté par investissement. L’Agence des programmes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous