Migrations : comment l’Albanie et la Serbie jouent avec les règles européennes

| |

La Serbie dispense de visas les ressortissants de pays qui n’ont pas reconnu l’indépendance du Kosovo, tandis que l’Albanie relance la distribution de passeports dorés. Aleksandar Vučić et Edi Rama jouent avec les règles européennes, au risque de voir le régime des visas Schengen réintroduit pour leurs pays.

Traduit par Katerina Sula (article original) | Adapté par la rédaction Ancien ministre et ancien député, Genc Pollo est membre du Parti démocratique. En octobre 2021, le ministre autrichien de l’Intérieur était en visite en Albanie. Comme à l’accoutumée, le gouvernement d’Edi Rama avait mis l’accent sur la coopération amicale entre Vienne et Tirana. Or, les médias autrichiens présentaient l’événement différemment : si Karl Nehammer avait fait le déplacement, c’était avant tout pour résoudre le problème des « Bangladais d’Edi Rama ». Peut-être le lecteur se souvient-il qu’au printemps 2021, devant les entrepreneurs qui se plaignaient du manque de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous