Koha Ditore

Vu du Kosovo : l’élection de Tadic, du pareil au même ?

| |

Pour le quotidien Koha Ditore, l’élection d’un candidat pro-européen à la présidence serbe ne règle rien à l’affaire : les ultra-nationalistes sont toujours aussi populaires, et la victoire de Tadic risque de complexifier la situation au Kosovo, puisque l’Europe tendra une oreille plus attentive à une Serbie dirigée par un « démocrate » sur la question du protectorat international, même si le discours serbe demeure le même sur cette question.

Par Agron Bajrami Comme les sondages l’avaient prévu, le candidat pro-occidental Boris Tadic a remporté les élections présidentielles serbes de ce dimanche 28 juin. Tadic aurait obtenu 53% des votes contre 45 % pour le radical Tomislav Nikolic. Comme prévu, l’Occident a bien accueilli le résultat : les responsables européens ont qualifié ce résultat de grande victoire pour les forces démocratiques proeuropéennes et un pas vers l’intégration de Belgrade à l’Union Européenne et aux institutions euro-atlantiques. Comme toujours, le Kosovo n’a pas été impressionné par l’euphorie suscité par ce scrutin, puisque le point de vue de principaux acteurs politiques (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous