Le Courrier des Balkans

Trafic d’organes au Kosovo : les principaux suspects échappent toujours à Eulex

|

Cela fait maintenant deux ans et demi que les deux principaux suspects ont été mis en examen dans l’affaire de trafic d’organes à la clinique Medicus. Pourtant activement recherchés, fichés par Interpol, le médecin turc Yusuf Sönmez et l’Israélien Moshe Harel sont toujours introuvables. La justice d’Eulex s’impatiente.

(Avec Balkan Insight) - Plus de huit mois après les premières condamnations dans l’affaire de trafic d’organes à la clinique Medicus, la mission Eulex a reconnu qu’elle ne disposait toujours pas d’informations lui permettant d’arrêter les deux principaux suspects. Retrouvez notre dossier : Trafic d’organes : « Au Kosovo, tout le monde était au courant » Le médecin turc Yusuf Sönmez et l’Israélien Moshe Harel, accusés de trafic d’organes et de crime organisés sont en cavale depuis qu’ils ont officiellement été inculpés en juin 2011. Ils figurent pourtant sur les fichiers des criminels activement recherchés d’Interpol. Le juge d’Eulex Malcolm Simmons s’est (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous