Le Courrier des Balkans

TPIY : le grand show de Milorad Dodik en faveur de Radovan Karadžić

| |

Milorad Dodik, président de la Republika Srpska, était appelé mardi à témoigner par la défense de son prédécesseur, Radovan Karadžić, accusé d’entreprise criminelle et crimes contre l’humanité lors de la guerre en Bosnie-Herzégovine. Dodik a soutenu qu’il n’avait jamais entendu parler d’un projet de nettoyage ethnique »...

Par Rodolfo Toè Durant la guerre, Milorad Dodik était chef de la police à Laktaši, commune située à 30 kilomètres de Banja Luka, où il avait également entamé une carrière politique, comme député (d’opposition) au Parlement de la Republika Srpska. Appelé à témoigner par la défense de l’accusé Karadžić, il a donné sa version des faits sur la guerre. Retrouvez notre dossier : Procès Karadžić : la parole est à la défense Milorad Dodik a cherché à démontrer que Radovan Karadžić était resté étranger à toute « entreprise criminelle », et qu’il n’y avait aucun plan pour expulser les Bosniaques et les Croates. Il a affirmé « n’avoir jamais entendu parler de projets (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous