Express

Statut du Kosovo : une partie de ping-pong à Vienne

| |

Les tractations et les manoeuvres politiques se poursuivent à Vienne entre les délégations de Belgrade et de Pristina. Les positions des deux camps semblent toujours aussi inconciliables, et la perspective d’un compromis bien improbable. L’opinion de Veton Surroi recueillie par le journal Express.

Par Shpend Limoni La partie serbe a poursuivi jeudi dernier ses aventures à Vienne en présentant des demandes diamétralement opposées à l’offre de Martti Ahtisaari et aux positions de la partie albanaise du Kosovo. Les représentants de Belgrade n’ont pas tenu compte des règles du jeu imposées par Martti Ahtisaari, en avançant des offres qualifiées d’anachroniques par les Albanais. Même si la Serbie a refusé tous les éléments du « paquet » d’Ahtisaari qui mènent le Kosovo vers l’indépendance, Belgrade a essayé de faire des Serbes un peuple constitutif du Kosovo. Cela a été refusé par Maarti Ahtisaari et par la partie kosovare. Dusan Batakovic, un des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous