Koha Ditore

Kosovo : Prishtina sombre dans les larmes et le sang

| |

Plus de 80 personnes ont été blessées, dont neuf grièvement, dans les affrontements entre les manifestants et la police à Prishtina, lors de la manifestation organisée samedi par le mouvement Vetëvendosja contre les propositions de Martti Ahtisaari. Deux manifestants ont succombé à leurs blessures. La police a arrêté 14 personnes, dont Albin Kurti, le dirigeant de Vetëvendosja.

Par Z. Miftari, K. Jahaj et L. Demolli Le mouvement Vetëvendosja a organisé une manifestation populaire contre le document de Martti Ahtisaari et le positionnement de l’équipe de négociation albanaise dans les pourparlers sur le futur statut du Kosovo. La police est intervenue en usant de gaz lacrymogène et de balles en caoutchouc contre les manifestants qui tentaient de forcer le cordon de sécurité placé devant les bâtiments gouvernementaux. Les manifestants ont répliqué en lançant des pierres, des bâtons et même des cocktails molotov. La police et les sympathisants de Vetëvendosja s’accusent mutuellement d’avoir provoqué les affrontements qui ont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous