Danas

Serbie : violence domestique, un phénomène toujours méconnu

| |

D’après un sondage réalisé par la Société de victimologie de Serbie, la violence physique dans les foyers est toujours très fréquente. Une femme sur trois a été victime de violence domestique. La Serbie dispose désormais d’une très bon cadre législatif pour lutter contre ces violences, mais la loi n’est guère appliquée. Les préjugés et les tabous sociaux demeurent profondément ancrés.

Par l’équipe du BIRN de Belgrade, Sombor, Novi Pazar, Bujanovac, Vranje, Užice, Kragujevac et Leskovac. Les organisations de femmes estiment que ces données n’indiquent pas une augmentation de la violence. Il ne s’agit que de l’augmentation du nombre de cas déclarés, traduisant une prise de conscience publique du problème de la violence en famille. Cela est arrivé en partie grâce aux médias qui parlent de plus en plus souvent de ces phénomènes et encouragent les femmes à appeller le numéro SOS pour demander l’aide. Par ailleurs, les activistes des organisations de femmes pensent que même si les médias peuvent contribuer à la prise de conscience des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous