Osservatorio Balcani e Caucaso

Serbie : le coût politique du gaz russe

| |

Parmi les pays d’Europe orientale, la Serbie semble être le plus dépendant du gaz russe, comme l’indique son engagement aux côtés de la Russie dans le projet « South Stream ». Cette situation pourrait-elle mettre en question son rapprochement d’avec l’Union européenne ?

Par Dragan Janjić En Serbie, le 24 novembre dernier, a été inaugurée en grandes pompes la pose des premiers conduits du gazoduc South Stream. Les travaux ne devraient commencer que d’ici trois mois pour n’être achevés que dans deux ans, mais les médias serbes en parlent déjà comme si c’était déjà chose faite –et leur enthousiasme est probablement encouragé par les centaines de millions d’euros de taxe que la Serbie devrait recevoir pour l’acheminement de gaz vers les autres pays d’Europe. Retrouvez nos dossiers : Vladimir Poutine et les Balkans : énergie, zone d’influence et stratégie de puissance La Russie et les Balkans : vers un nouvel axe (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous