B92

Serbie : Dragan Đilas prend la direction d’un Parti démocratique (DS) « réformé »

|

Sans surprise, le maire de Belgrade Dragan Đilas a été élu dimanche soir président du Parti démocratique (DS). Sonné par la défaite électorale de mai dernier, l’ancien Président Boris Tadić avait jeté l’éponge. Après huit ans à la tête du DS, il en devient président d’honneur. La victoire de Dragan Đilas éloigne plus que jamais le DS de l’orientation sociale-démocrate revendiquée par le parti.

Dragan Đilas a été élu président du Parti démocratique (DS) lors de l’Assemblée extraordinaire du parti, par 2.386 voix contre 368 pour son rival Branimir Kuzmanović. « De nouvelles solutions pour une nouvelle époque dans un Parti démocratique réformé ». Tel est le message du nouveau président du DS. Dragan Đilas a annoncé l’élaboration d’un plan national pour surmonter la crise. Ce plan, qui sera rendu public d’ici deux mois, servira de base aux actions futures, a-t-il indiqué. « Belgrade ne peut pas réaliser 40 % du PIB à elle toute seule. Ce n’est pas bon. Mais il ne faut pas que Belgrade ou la Voïvodine ralentissent, car c’est au reste de la Serbie (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous