IWPR

Serbie : « C’est un problème serbe »

|

L’OTAN déclare ne pas être en guerre contre le peuple serbe. Mais les
Serbes ne sont pas du même avis.

Par Aleksandar Ciric à Belgrade Un soulagement notoire a envahi la Serbie à la suite des bombardements de l’OTAN. Depuis les premières menaces de frappes aériennes en octobre dernier, la population yougoslave subissait une pression psychologique extrême. Mais dans la nuit du 24 au 25 mars, date du début des bombardements, la situation s’est enfin éclaricie : le pays subissait des attaques et l’ennemi était identifié. Bref, l’OTAN a rendu un service incalculable à Slobodan Milosevic, qui est le président de la République fédérale de Yougoslavie que cela nous plaise ou non. Les attaques de l’OTAN ont ébranlé, sinon détruit (et certainement pour (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous