Ziua

Roumanie : tirs groupés contre l’inaction du gouvernement dans l’élimination de la corruption

| |

Le gouvernement roumain essuie un tir groupé de critiques. Le chef de la délégation de la Commission européenne en Roumanie Jonathan Scheele est d’accord avec les discours de l’ambassadeur américain et du président de la chambre de commerce américano-roumaine, qui demandent tous l’éradication rapide de la corruption : « Plus la bataille contre la corruption sera efficace, plus la Roumanie s’approchera de l’UE ».

Par Mihai Toader Les officiels américains et européens ont critiqué le gouvernement de Bucarest, en lui reprochant, les derniers jours, l’ampleur sans précédent du phénomène de la corruption. Le chef de la Délégation de la Commission Européenne en Roumanie, Jonathan Scheele, a réaffirmé hier les positions de l’ambassadeur Michael Guest et du président de la Chambre de Commerce Américaine en Roumanie, Obie Moore, selon lesquels la corruption s’est intensifiée et repris l’idée que la Roumanie met en jeu son adhésion à l’Union européenne si elle ne réussit pas à maîtriser ce phénomène. Le président Ion Iliescu et le Premier ministre Adrian Nastase ont réagi (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous