Les Nouvelles de Roumanie

Roumanie : les ours, les loups et les chevaux sauvages du Maramureş

|

Journaliste, photographe, écrivain, archéologue à ses heures, guide touristique, Teofil Ivanciuc est sans doute celui qui connaît le mieux le Maramureş. Depuis son adolescence, il a parcouru à pied 7.000 à 8.000 kilomètres, à travers les vallées de son pays natal, seul, carnet de notes et appareil photo en bandoulière. Il n’est pas un village, une ferme qui n’ait reçu sa visite, un paysan du coin qui ne le salue. Il parle de sa région, de sa flore, de ses animaux, de ses habitants.

Par Henri Gillet L’ours des Carpates, reconnaissable à son collier blanc est beaucoup plus impressionnant que le loup. Présent aussi dans le Maramureş, c’est le plus grand animal de la montagne, avec ses 2 m 50 de haut et ses 350 kilogrammes. Même jeune, à 3-4 ans, il fait peur. Il se déplace plus vite que les chevaux, qu’il course et rattrape pour les dévorer. Bondissant comme un chamois, il grimpe ou dévale des pentes de 30% à 50 km heure… mieux que les 4x4 ! Seul le lièvre, plus prompt au démarrage peut lui échapper. Si on n’a pas d’arme à portée de main, qu’on ne peut pas se réfugier à l’intérieur d’une voiture solide… on se trouve mal. Seul (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous