Les Nouvelles de Roumanie

Roumanie : les forçats du canal du Danube à la Mer Noire

|

Le creusement du canal qui relie le Danube à la Mer noire, ordonné par Staline, a été le plus grand investissement de toute l’histoire de la Roumanie. Troisième au monde par la longueur, il a été aussi le plus coûteux tant économiquement qu’humainement. En mai 2009, on a célébré, dans la plus grande discrétion, les 25 ans de sa mise en service. Chronique d’une réalisation pharaonique.

Rejoindre directement la Mer Noire depuis le Danube, en évitant les 400 kilomètres supplémentaires que le fleuve impose avant d’aller s’y jeter en effectuant une grande boucle vers le nord jusqu’à son delta, a toujours été une idée qui a trotté dans les têtes de ceux qui dirigeaient le pays. Le projet le plus abouti remonte à la moitié du XIXe siècle. Il avait été conçu par un ingénieur de Brad (judet d’Hunedoara), Ion Ionescu, préconisant la construction d’un bras navigable de Cernavoda à Constanţa. Mais les moyens à mettre en oeuvre dépassaient les possibilités de l’époque. D’autre part l’ouvrage ne paraissait pas d’une nécessité aussi impérieuse que le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous