IWPR

Roumains, encore un effort pour vous débarrasser de la corruption !

| |

La corruption est l’un des obstacles majeurs à l’intégration du pays à l’UE. Dans les couloirs du bureau de lutte contre la corruption à Bucarest, la statue de Vlad l’Empaleur, plus connu à l’Occident sous le nom de comte Dracula, est devenu le symbole de la justice et de la rectitude morale. Daniel Morar, le nouveau Procureur anti-corruption, veut en faire sa référence.

Par Marian Chiriac Daniel Morar, qui a été nommé à ce poste la semaine passée, a fait ses preuves contre la corruption dans la ville de Cluj, en Transylvanie. Il veut améliorer le fonctionnement du bureau national du Procureur anti-corruption « Nous avons besoin de personnel dynamique et efficace, capable de prendre des initiatives et qui ne se laisse pas manipuler politiquement ». La ministre de la Justice, Monica Macovei a déclaré qu’elle espérait beaucoup de cette nomination, tout en ajoutant : « après une année d’exercice, Daniel Morar présentera un rapport d’activité et je n’hésiterai pas à le démettre de son poste si son travail n’offre pas de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous