Dilema Veche

Référendum en Roumanie : « un combat de piranhas assoiffés de pouvoir »

| |

Dimanche 29 juillet, les Roumains ont voté à 87% la destitution du Président Băsescu, mais la participation n’a pas atteint les 50% et le scrutin n’a donc pas été validé. Depuis le « coup d’État institutionnel » lancé par la nouvelle majorité début juillet, une véritable guerre des tranchées oppose le centre-gauche aux partisans de Băsescu. Qui choisir dans ce marécage politique où s’opposent de féroces piranhas ? Le point de vue de l’anthropologue Vintila Mihailescu.

Par Vintila Mihailescu (Anthropologue) « Qu’ils nous fichent la paix, qu’ils arrêtent de nous embrouiller ! », « Qui ça ? », « Eux ! », me répondit sèchement le chauffeur de taxi. Eux, bon, mais encore, qui ça eux ?, me demandai-je en mon for intérieur. Il ne restait au chauffeur de taxi que d’imiter le personnage de Caragiale [1] et de s’exclamer à son tour : « De ce dilemme on ne sortira pas, je l’ai dit ! » Il ne l’a pas fait, mais le dilemme demeure. Retrouvez notre dossier : « Coup d’État institutionnel » en Roumanie : ras-le-bol social et crise politique 
 Si l’enjeu du référendum est politique et oppose deux camps, il n’est pas moins (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous