rfi.ro

Roumanie : la crise de la démocratie et le silence de la société civile

| |

Vendredi, le Parlement roumain a suspendu le président Băsescu de ses fonctions. La Roumanie est-elle en train de vivre un « coup d’État larvé » ? La crise politique menace-t-elle les fondements de la démocratie, comme dans la Hongrie voisine ? Que fait la société civile ? L’Union européenne peut-elle réagir ? Les réponses du politologue Jean-Michel de Waele.

Propos recueillis par Luca Niculescu Jean-Michel de Waele, recteur de la faculté de Sciences politiques de l’Université libre de Bruxelles, est un spécialiste reconnu de la vie politique dans les pays d’Europe centrale et orientale. Retrouvez notre dossier : « Coup d’État institutionnel » en Roumanie : ras-le-bol social et crise politique Jean-Michel de Waele (J.M. de W.) : Je suis vraiment inquiet sur l’évolution du débat démocratique et des pratiques politiques en Roumanie. L’ancienne opposition arrivée au pouvoir a exactement les mêmes pratiques autoritaires qu’elle reprochait à Traian Băsescu et à son équipe. On pouvait dire, il (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous