Global

Quand la jeunesse serbe part à la recherche de la vérité sur la guerre en Bosnie

|

Début mai, de jeunes Serbes ont séjourné en Bosnie-Herzégovine, à l’initiative de l’association « Les jeunes pour les droits de la personne ». L’occasion de découvrir les réalités de la guerre, et d’avancer vers une véritable réconciliation. En Serbie, prédomine toujours le déni des crimes commis, mais surtout, chez les jeunes, l’ignorance de ce qui s’est passé dans les années 1990.

Par Branka Mrkić-Radević « Les jeunes pour les droits de l’homme » est la seule association de Serbie à avoir obtenu gain de cause lorsqu’ils ont porté plainte contre le journal Glas javnosti pour incitation à la haine. Néanmoins, la société réagit encore mal aux actions des militants. Certains d’entre eux avouent même avoir été critiqués par leurs proches et leurs amis. Mais les choses commencent peu à peu à changer selon Nemanja, l’un des membres de l’association. Lorsqu’il est arrivé à Belgrade, il y a quatre ans, pour étudier à la Faculté de droit, il se souvient d’une conférence au cours de laquelle ont été prononcés des propos négationnistes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous