AIM

Monténégro : Les "assemblées du peuple", menaces tribales

| |

« Nous n’accepterons sous aucune condition la séparation du Monténé
gro d’avec la
Yougoslavie, communauté des Etats du peuple serbe à laquelle nous
appartenons
de façon indissociable sur le plan ethnique, historique et spirituel ».
Tel est
le message commun délivré lors des réunions organisées jusqu’à
présent à Kuci,
Rovci, Vasojevici, Uskoci, Drobnjaciet Zeta.

Par Zoran Radulovic à Podgorica Les habitants rassemblés à Rovci, près de Kolasin, ont déclaré que pour eux, « l’appel à un Monténégro souverain correspondait à un appel à prendre les armes ». A Golubovci, près de Podgorica, on a entendu dire que les habitants de Zeta « ne renonceraient pas à ce à quoi leurs ancêtres avaient rêv é pendant des siècles : à savoir l’union de tous les Serbes dans un Etat commun ». Leurs voisins du nord, les habitants de Kuci - ceux du moins qui ont assisté à l’assemblée du peuple -ont fait preuve d’intolérance envers la population non-orthodoxe du Monténégro, en exprimant le message suivant : « Nous n’accepterons (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous