Evropski Forum

Les attentes des Balkans après le sommet de Thessalonique

| |

La meilleure façon pour un pays de bien paraître est son taux de croissance économique. Si les pays des Balkans occidentaux réussissaient à maintenir un taux de 5% par an, la perception de toute cette région serait changée en quelques années. Tant que cela ne sera pas le cas, il sera difficile de convaincre l’Union européenne (UE) de s’intéresser à nous.

Par Vladimir Gligorov À Thessalonique, une déclaration a été adoptée : elle mentionne les questions qui peuvent avoir des conséquences directes ou indirectes sur le développement économique des Balkans. Une nouvelle stratégie a t-elle été adoptée par l’UE à notre égard ? Quelle en est la teneur ? Quelles en sont les conséquences sur nos économies ? Une continuité stratégique Avant la rencontre de Thessalonique, de nombreuses suggestions ont été proposées pour aider au décollage économique des Balkans. Il s’agissait d’utiliser des fonds de l’UE pour accélérer les transformations économiques de toute la région. Au lieu de les employer dans la reconstruction et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous