Jutarnji list

La Croatie et les Balkans : une question d’identité nationale

| |

La Croatie refuse de se définir comme un pays « balkanique ». Elle serait « centre-européenne et méditerrannéenne ». Les Balkans sont à la mode dans certains domaines, comme la musique, mais ils ont toujours mauvaise presse. Plutôt que de « Balkans occidentaux », certains préfèrent toujours parler d’« Europe du Sud-Est ». Pourtant, l’UE vient d’intégrer un pays « balkanique », la Bulgarie, et fait toujours attendre la Croatie... Nicole Lindstrom étudie ces relations symboliques et polémiques entre la Croatie, les Balkans et l’Europe. Entretien.

Propos recueillis par Orlanda Obad Nicole Lindstrom, professeur à l’Université de York (Grande-Bretagne), a participé récemment à une conférence à Zagreb sur le thème « Démocratisation de l’Union européenne, européanisation de l’Europe du Sud-Est », organisée par la fondation Heinrich Böll. Le travail universitaire de notre interlocutrice est consacré surtout à la deuxième partie de ce thème, car elle étudie l’Europe centrale et orientale au sein du département de sciences politiques de son Université, et s’intéresse particulièrement à la relation entre l’Union européenne et les changements intérieurs des pays en transition comme la Croatie, la Slovénie ou (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous