Globus

La Bosnie post-Dayton : un État unifié, sans les Croates ?

| |

À l’occasion des dix ans de Dayton, les dirigeants bosniaques courent à travers le monde, de conférence en conférence. L’illusion d’une Bosnie unitaire idéale, avant-guerre, revient en force. Mais la Bosnie actuelle est en train de se transformer en une simple fédération serbo-musulmane. Cri d’alarme pour les Croates de Bosnie, qui se considèrent comme les grands perdants des évolutions actuelles.

Par Mirjana Kasapovic « Cette soir-là, alors que je marchais avec le Premier ministre Haris Silajdzic dans les rues froides de Sarajevo, il me parlait de sa jeunesse dans la ville multiethnique, dans laquelle, il ne savait même pas de quelle nationalité ou de quelle origine ethnique étaient ses amis. ‘Cette ville que je connaissais et que j’aimais est en train de mourir parce que l’Occident n’a pas arrêté cette guerre’, m’a-t-il dit avec amertume ». Par cette nuit froide de janvier 1995, Haris Silajdzic, alors Premier ministre de Bosnie-Herzégovine et Richard Holbrooke, « l’architecte principal » de l’accord de paix de Dayton, qui a noté les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous