BIRN

Kosovo : Serbes et Albanais se disputent toujours les mines de Trepca

| |

La nomination d’un administrateur international pour dresser l’inventaire des actifs en vue de la vente du grand complexe minier de Trepca a provoqué une véritable tempête au Kosovo. Les Serbes s’opposent à toute privatisation, qu’ils estiment « illégale », mais les Albanais sont également très critiques. Les créanciers internationaux veulent aussi faire valoir leurs droits.

Par Igor Milic Autrefois l’une des entreprises les plus importantes de cette région de la Yougoslavie, employant des dizaines de milliers de personnes, Trepca a cessé toute activité après les bombardement de l’OTAN en 1999, qui ont mené au retrait du Kosovo de l’armée serbe et du gouvernement central de Belgrade. Coincé dans les environs de Mitrovica, où le Kosovo sous contrôle albanophone se mêle aux enclaves serbes du nord, Trepca demeure une pomme de discorde. En effet, Serbes et Albanais se disputent sa propriété, tandis que les autorités internationales essaient désespérément de trouver une solution satisfaisante pour les deux parties. Mais la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous