Kosovo : la police arrête puis relâche Albin Kurti

| |

Le député Albin Kurti, figure de proue du mouvement Vetëvendosje !, a été arrêté lundi soir par la police du Kosovo, puis rapidement relâché. Jeudi dernier, il avait lâché une bombe fumigène en pleine séance du Parlement, pour bloquer les discussions sur la création de l’Association des communes serbes.

La police du Kosovo a arrêté lundi soir le dirigeant du mouvement Vetëvendoja !, Albin Kurti, ainsi que le chef du groupe parlementaire du parti, Glauk Konjufca, sur la route Ferizaj/Pristina, alors qu’ils revenaient de Skopje. Jeudi dernier, les députés de l’opposition avaient bloqué les travaux du Parlement pour s’opposer tant à l’accord signé à Bruxelles avec la Serbie sur la création d’une Association des communes serbes du Kosovo qu’avec le Monténégro sur la délimitation des frontières du pays. Albin Kurti avait notamment actionné une bombe fumigène dans l’enceinte du Parlement. Dès l’annonce de l’arrestation d’Albin Kurti, des centaines de militants (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous