Guerre des années 1990 : les mines antipersonnel continuent de tuer en Croatie

|

Un démineur a été tué et un autre grièvement blessé alors qu’ils opéraient au nettoyage d’une zone minée depuis la guerre de 1991-95 dans le Centre de la Croatie.

(Avec agence) - Un démineur croate a été tué et un autre grièvement blessé ce lundi. Ils travaillaient dans un secteur infesté de mines déposées pendant le conflit de 1991-95, a annoncé l’agence nationale de déminage. Le démineur, qui était âgé de 26 ans, a été tué par l’explosion d’une mine dans un champ près du village de Josipdol dans le centre de la Croatie, précise l’agence dans un communiqué.Le démineur grièvement blessé a été hospitalisé mais ses jours ne sont pas en danger poursuit le communiqué. Plus de 550 km2, soit un peu moins de 1% du territoire de la Croatie, sont encore minés, selon l’agence. Pendant le conflit, les mines antipersonnel ont tué et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous