Le Courrier des Balkans

Faire l’Europe dans les Balkans à l’heure de la crise grecque

|

Si la Grèce n’a plus sa place dans la zone euro, les Balkans ont-ils la leur dans l’UE ? La question, qui se pose depuis le sommet de Zagreb en 2000, ressurgit au moment où les pays membres découvrent les manquements d’Athènes. Celle que l’on appelait la « Turquie d’Europe », marquée par cinq siècles de domination ottomane, a longtemps vécu séparée de l’ouest et du centre du Vieux continent. Aujourd’hui, elle doit faire l’Europe avant d’y entrer. Le point de vue de Nicolas Trifon, linguiste et historien.

Par Nicolas Trifon Les tensions et les conflits en cascade générés par l’éclatement brutal de la Fédération yougoslave sur fond de sortie désordonnée du communisme d’État ont choqué les opinions publiques des pays d’Europe occidentale et centrale, membres de la CE ou en passe de le devenir, à tel point que certains ont fini par douter de l’appartenance à l’Europe des territoires situés au sud de l’est du Vieux Continent. Nombre de clichés ont repris du service au grand dam des intellectuels de la région tournés vers l’Europe et de leurs confrères occidentaux conscients de la responsabilité passée des Grandes Puissances dans la tant décriée « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous