Le Courier de la Macédoine

Malgré le « conflit du nom », la Macédoine demande à l’UE l’ouverture des négociations d’adhésion

|

Cela fait trois ans que les négociations d’adhésion auraient dû commencer entre la Macédoine et l’UE, d’après le calendrier prévu. Mais le conflit du nom qui pourrit les relations bilatérales entre Athènes et Skopje empêche toute avancée. Le nouveau ministre macédonien des Affaires étrangères vient d’envoyer un courrier à Bruxelles pour qu’une date soit définie...

(Avec Balkan Insight) - Le ministre macédonien des Affaires étrangères a envoyé un courrier à l’UE demandant qu’une date de début des négociations d’adhésion soit définie. Retrouvez notre dossier : Macédoine/Grèce : l’interminable conflit du nom Selon le calendrier initialement prévu, cette décision aurait déjà dû être prise depuis trois ans. L’objectif de Nikola Poposki est de faire figurer cette requête à l’agenda du sommet européen du 9 décembre. Dans cette lettre, le ministre explique que son pays mérite cette avancée. Selon lui, cet acte aiderait la Macédoine à surmonter le conflit nominal qui l’oppose à la Grèce depuis son indépendante en1991. « Je (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous