Korrieri

Des centaines de travailleurs albanais bloqués aux frontières par la police grecque

| |

Près de 120 émigrants albanais venus passer les fêtes de fin d’année avec leurs proches, n’ont pas pu quitter l’Albanie, empêchés par les autorités douanières grecques d’entrer en Grèce. Pourtant, le 15 décembre, le gouvernement grec avait pris des mesures spéciales pour faciliter la circulation des émigrants albanais en attente de renouvellement de leur permis de séjour arrivé à expiration.

Par Irena Vreto Après avoir attendu de longues heures au poste frontière de Kapshtica, certains émigrants se sont vus refuser l’entrée en Grèce et ont dû retourner en Albanie. Les émigrants se sentent bernés par la police grecque. Ils ont été redirigés vers l’Ambassade ou le Consulat grec, afin d’y remplir un formulaire vérifiant qu’ils attendent bien leur permis de séjour en Grèce. Ces émigrants doivent obtenir en plus une attestation de leur casier judiciaire du Parquet albanais. Avni Gora, un émigrant de Korça raconte qu’il est arrivé de Grèce par Kapshtica le 14 décembre, après avoir eu la confirmation des autorités grecques qu’il avait le droit de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous