B92

Croatie : Željko Kerum, le maire de Split, ne veut pas de Serbes dans sa famille

| |

Le nouveau maire de Split, le très controversé homme d’affaires Željko Kerum, a déclaré dimanche à la télévision croate qu’il n’aurait « jamais un Serbe pour gendre ». Le SDSS, parti serbe de la coalition gouvernementale croate, exige une réaction officielle. Željko Kerum, beaucoup moins net dès qu’on l’interroge sur ses affaires, a aussi affirmé que « 70% des journalistes croates étaient des Yougoslaves apatrides ».

Le maire de Split a déclaré que les Serbes et les Monténégrins ont fait beaucoup de mal aux Croates par le passé, et qu’il n’accepterait jamais « qu’un Serbe fasse partie de sa famille ». « Jamais un Serbe n’a rejoint ni ne rejoindra ma famille », s’est exclamé Željko Kerum, lors de son passage dans l’émission de la télévision croate « Nedeljom u 2 ». Les Serbes ne nous ont jamais rien apporté de bon, et ce n’est pas maintenant qu’ils vont commencer à le faire », a conclu le maire de Split, alors qu’on lui demandait ce qu’il pensait de l’entrée du capital serbe en Croatie. Pourquoi tient-il de tels raisonnements ? « Parce que j’ai été élevé ainsi ». Pourquoi ne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous