IWPR

Croatie : montée en flèche de l’euroscepticisme

| |

L’entrée dans l’UE rencontre un nouvel obstacle : la majorité des Croates se rallie à l’euroscepticisme. Un coup dur pour le gouvernement qui considère l’avancée des négociations européennes comme son plus grand succès. Les paysans sont les plus critiques, mais cet euroscepticisme est sûrement lié à la baisse de popularité du gouvernement dans l’opinion.

Par Drago Hedl L’agence Pulls vient de publier un sondage indiquant que 49% seulement des Croates étaient désormais favorables à l’intégration. Si ce sondage avait eu lieu une semaine plus tard, au lieu du début octobre, son résultat aurait pu être plus inquiétant. La dernière déclaration de Bruxelles indiquant que les négociations avec d’autres États (que Zagreb espère lancer l’an prochain) pouvaient être suspendues n’importe quand a encore renforcé les soupçons croates sur l’intérêt de solliciter une place à Bruxelles. L’UE a répliqué que les négociations avec la Bulgarie, la Roumanie et la Croatie pour se joindre à l’association de 25 membres, pourraient (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous