IWPR

Intégration européenne de la Croatie : l’offensive diplomatique d’Ivo Sanader a payé

| |

La décision de la commission européenne est un succès politique majeur pour le gouvernement d’Ivo Sanader. Depuis sa victoire aux élections de novembre 2003, le nouveau Premier ministre avait pris des gestes forts en faveur des minorités et pour une pleine coopération avec le TPI. Doublée d’une offensive diplomatique tous azimuths, cette politique a payé.

Par Anna Mac Taggart Au denier moment, la Commission Européenne a donné à la Croatie le feu vert pour démarrer les négociations en vue de l’adhésion à l’UE, ce qui signifie qu’elle pourra rejoindre l’Union en même temps que la Roumanie et la Bulgarie, dès 2007. Gunther Verheugen, le commissaire européen à l’élargissement, a annoncé cette décision le 20 avril, que l’on appelle un « avis » en langage européen, et que les Croates attendaient en retenant leur souffle. Leur exténuante offensive diplomatique, assortie d’une série de geste importants, a payé. Ce résultat a été un « coup » étonnant pour le gouvernement de centre droit d’Ivo Sanader. La candidature (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous