Feral Tribune

Croatie : les excuses de Stipe Mesic et la responsabilité des guerres

| |

Le Président croate Stjepan Mesic et son homologue de Serbie-Monténégro, Svetozar Marovic, ont présenté des excuses mutuelles pour le mal commis par les citoyens de leur deux pays. Peut-on cependant réduire les régimes criminels de Franjo Tudjman et de Slobodan Milosevic à des actes individuels commis par des citoyens égarés ?

Par Heni Herceg Stipe Mesic a été beaucoup critiqué pour son intervention dans l’affaire Gotovina, dont il a sans raison endossé les magouillages préparés dans la cuisine de l’underground médiatique. Et l’on avait raison de le critiquer. Ante Gotovina, comme on le sait, ne s’est pas rendu à la justice. Quoique Croate maniaque, ni dans l’enfer, ni dans le château présidentiel, il n’est prêt à donner sa peau pour le bien de sa patrie tant aimée. Les rapports avec La Haye, avant même l’arrivée de la Procureure générale du TPI à Zagreb, se compliquent à grande vitesse, ce qui éloigne de plus en plus la Croatie de l’Union européenne. Selon un article de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous