Osservatorio Balcani e Caucaso

Bulgarie : des médias minés par la concentration et l’opacité

| |

En Bulgarie, tout le monde sait que la presse n’est pas libre. Les pouvoirs politique et économique ont fait main basse sur les médias pour mieux contrôler l’opinion publique. Que faut-il faire pour garantir l’indépendance des journalistes ?

Propos recueillis par Svetla Dimitrova En 2014, l’actualité européenne a été marquée par une initiative citoyenne en faveur de la liberté de la presse. La Bulgarie a été le premier des 28 États-membres à recueillir le nombre requis de signatures pour lancer la procédure visant à l’adoption d’une réglementation européenne pour contrôler la concentration des médias. Selon Nelly Ognyanova, spécialiste des questions de droit des médias, cet engagement des citoyens est révélateur de l’état de la presse en Bulgarie. Osservatorio Balcani e Caucaso (OBC) : Le manque de transparence caractérisant le mode de propriété des médias revient souvent dans la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous